Expositions


--- Biographie ---

 

 
    Autodidacte, je découvre la photographie argentique à l’âge de quinze ans au lycée. J’y trouve un moyen d’expression très fort et décide de me lancer. N’ayant pas de laboratoire disponible, je numérise mes négatifs pendant plusieurs années, mêlant les deux pratiques : argentique et numérique. Après un passage au numérique, je renoue avec l’argentique en 2015 et découvre en laboratoire tout le potentiel et l’émotion des sels d’argent.

    Tout s’enchaîne : acquisition de nouveaux appareils (moyen et grand format), découverte de techniques alternatives, premières participations à des expositions.

    Au fil de rencontres, j’en viens à partager ma passion avec les passants dans la rue mais aussi avec des jeunes dans une maison de quartier. C’est un coup de cœur, je décide de passer le pas pour en faire mon activité principale. Partager, transmettre mes connaissances mais surtout inviter et accompagner les gens à découvrir leur potentiel créatif sont moteur dans ma démarche. J’espère communiquer la saveur toute particulière de la photographie argentique et du laboratoire au plus grand nombre, pour une heure, une journée ou pourquoi pas toute une vie ! La lenteur toute relative de l'argentique n'est un défaut, mais bien une qualité qui prend encore plus de sens aujourd'hui où l'image est instantanée et omniprésente sur nos écrans. Il s'agit ici d'aborder différemment l'approche de l'image et le regard que l'on porte sur les choses qui nous entourent.


    Mon travail personnel porte en ce moment sur un photo-documentaire au moyen-format noir et blanc des pays de l'ex-Union soviétique. Mes voyages dans ces contrées m'ont permis d'avoir un regard différent de celui que j'avais au départ et j'ai décidé d'en faire un projet à part entière. La Géorgie est aujourd'hui le pays sur lequel je me penche le plus, avec un premier séjour itinérant en 2017, plutôt lié au monde citadin, puis une résidence d'artistes dans les montagnes du Grand Caucase de Tuchétie en septembre/octobre 2019.


 

(photo portrait par Fabien Campanatto)


--- Expositions et publications ---



Expositions personnelles
    2020
- 3-28 novembre 2020 : "La Touchétie, voyage dans le Caucase", Médiathèque de Caulnes (22)
- REPORTE à 20214-30 avril : Exposition "La Touchétie, voyage dans le Caucase", Le Cabinet Photographique, Rennes (35) ; ("Mois de l'argentique" organisé par l'Association Gosh) 
- ANNULE - 17 mai : Le Petit Marché de l'Art, organisé par Art2Rennes, à Rennes (35)
    2019
- 7-30 Novembre : "L'île de Shikoku en argentique", Médiathèque de Betton (35) (article Ouest France 11/11/2019 : /clients/3185/fichiers/userfiles/files/article_ouest_france(1).pdf)
- Petit Marché de l'Art #3 à Rennes (35) (https://lpma.2rennes.fr/)

Expositions collectives
    2018

- 16-18 novembre : Weekend de la diversité - Architecture et religion du monde entier ; Maison de quartier des Louvrais, Pontoise (95)
- 3-17 octobre : Artistes Emergents - Exposition sur la Géorgie ; Carreau de Cergy (95)

Conférences
    2019

- Salon de la Photo 2019, Paris, intervention sur le stand Dans ta cuve, Espace Argentique. Thème : Un photo-documentaire argentique de nos jours.

Publications
     2020

- février : Sélection du concours Wipplay/Editions Le Bec en L'Air "Monde rural"
    2019
- Article web du 16 mai 2019 sur le site "Dans ta cuve" (https://www.danstacuve.org/dans-ton-sac-clement-gosselin/)
    2011
- Lours Mathieu (dir.), Paris en 101 places, Editions Christine Bonneton, Chamalières, 2011, 192 p.




 

 
 
  

Top